previous arrow
next arrow
Slider

Les forêts méditerranéennes fournissent de précieux produits forestiers non-ligneux (liège, châtaignes, pignons, résines, champignons, plantes aromatiques et médicinales…) et d’importants services écosystémiques (lutte contre l’érosion des sols, régulation de l’eau, séquestration du carbone, écotourisme, valeurs culturelles des paysages forestiers…). Certains de ces biens et services suivent des chaînes de valeur et s’intègrent dans l’économie verte, mais la majorité ne sont pas valorisés à leur juste valeur. Une spécificité des forêts méditerranéennes est que la part des produits et services non-ligneux dans la valeur économique totale de la forêt est supérieure à celle des produits ligneux. Saisir de nouvelles opportunités pour faire reconnaître cette valeur permettrait aux forêts méditerranéennes de jouer un rôle plus actif face aux changements mondiaux et pour atteindre les Objectifs de Développement Durable.

Rendre la forêt plus attractive économiquement nécessite d’impliquer les acteurs locaux et de combiner des financements publics avec des financements privés.  Des catégories d’acteurs sont appelées à jouer un rôle déterminant : les femmes en milieu rural qui sont des acteurs clés d’aujourd’hui et les jeunes qui sont l’avenir de la forêt. Lors de la sixième Semaine forestière méditerranéenne qui s’est tenue à Broummana au Liban en avril 2017, les jeunes professionnels méditerranéens des domaines de la foresterie et de l’environnement ont lancé un vibrant appel pour davantage de possibilités d’emploi dans le secteur forestier afin de relever les défis environnementaux auxquels ils seront confrontés dans un environnement mondial en évolution.

Construire un pont entre la forêt, les jeunes et les populations rurales méditerranéennes peut faire la différence pour valoriser les biens et services fournis par les forêts et développer des emplois verts tout en mettant en œuvre des solutions fondées sur la forêt. Améliorer la perception sociale de la forêt, orienter la gestion forestière vers des approches participatives et la cogestion, harmoniser la réglementation relative à l’accès aux produits forestiers, développer des partenariats publics-privés, mieux communiquer sur la foresterie et aligner l’éducation et la formation forestières sur les défis actuels sont des activités clés à cet égard. Pour construire ce lien, il faut également ouvrir les perspectives et replacer la forêt au sein d’un paysage qui compte d’autres composantes comme les villes, les terres agricoles, les bassins versants, composantes qui interagissent avec les forêts et qui en sont interdépendants.

Tenue tous les deux ans, la Semaine forestière méditerranéenne (SFM) rassemble une grande diversité d’acteurs qui prennent part à l’un des plus importants forums sur les forêts méditerranéennes d’aujourd’hui. Cet évènement facilite la coopération entre la communauté scientifique, les décideurs politiques et d’autres acteurs en proposant une plateforme de dialogue régional commune. La septième Semaine forestière méditerranéenne explorera les opportunités offertes par les forêts méditerranéennes pour fournir des emplois aux jeunes tout en faisant face aux défis forestiers posés par les changements mondiaux.

OBJECTIFS

Identifier les opportunités offertes aux jeunes et aux populations rurales par les solutions fondées sur les forêts en Méditerranée et anticiper les obstacles éventuels afin que ces opportunités deviennent des réalités

Tirer parti des expériences réussies qui associent une gestion innovante des forêts et les populations rurales particulièrement les jeunes et partager cette expérience entre les pays en vue d’une éventuelle réplication

Promouvoir les approches paysagères pour les forêts méditerranéennes, en mettant l’accent sur la restauration, afin d’ouvrir plus largement la forêt aux populations et aux secteurs connexes (par exemple, les villes)

Améliorer l’interaction entre les forêts et les autres usages du sol comme l’agriculture ou les pâturages 

Mobiliser tous les acteurs impliqués dans la gestion intégrée des forêts méditerranéennes pour faciliter l’intégration des jeunes et des populations rurales dans les solutions fondées sur les forêts

Construire une vision commune quant au rôle des jeunes et des populations rurales dans la gestion durable des forêts méditerranéennes dans un monde en mutation

Les Nouvelles Plus Récentes